Acheter un bouvier bernois

Où puis-je trouver un bouvier bernois pure race ?

 

Si vous voulez un chien pure race élevé de façon optimale, achetez-le uniquement dans un élevage reconnu par la SCS, respectivement la FCI. En effet, sachez qu’il n’y a pas de « chien pure race sans pedigree ».

 

Ce n'est pas parce qu’un chien ressemble à un bouvier bernois qu’il en est un. Un bouvier bernois pure race a toujours un pedigree de la SCS / FCI qui garantit sa lignée et la pureté de la race. Le terme « pure race » n’a aucune signification d’un point de vue génétique, mais uniquement de l’élevage. Seuls les descendants de parents sélectionnés et provenant d’élevages contrôlés sont « pure race ».

Grâce au pedigree fourni par la SCS, vous avez l'assurance que les parents ont été sélectionnés selon des critères stricts portant sur la santé, le caractère et l'apparence.

Les élevages doivent répondre à des conditions strictes de détention et de protection des animaux. L’élevage des chiots est soumis à des directives claires. Des conseillers en élevage et en nichées sont chargés de contrôler les installations et les nichées. Ils sont également là pour conseiller les éleveurs.

Les étalons et les lices doivent au préalable être radiographiés des hanches et des coudes. Le résultat doit correspondre aux critères d’élevage. Les radiographies sont évaluées par des professionnels (des facultés de médecine vétérinaire) de Berne et Zurich. Des tests génétiques sont également imposés.


Un bouvier bernois doit avoir une apparence conforme à la race et doit avoir le comportement que l’on attend de la race. C'est pour cela que seuls les animaux qui répondent aux exigences sont autorisés à l’élevage. Pour être sélectionné, un chien doit passer un examen de comportement et un d’apparence. Il n'est autorisé à l’élevage que s’il réussit ces deux épreuves.

Une chienne est autorisée à engendrer au maximum une portée par année civile.

Les premières semaines de vie sont déterminantes pour le comportement du chien. « Qui jeune n’apprend, vieux ne saura. » Nos éleveurs sont conscients de l’importance de l'imprégnation et de la sociabilisation et agissent en conséquence.

Les chiots ne peuvent être remis aux acheteurs qu’à partir de 9 semaines de vie.  Pendant ces premières semaines, ils sont régulièrement vermifugés et seront microchipés. Le nouveau propriétaire reçoit, en plus du pedigree, le certificat de vaccination ainsi que des informations sur l’alimentation, la vaccination et la vermifugation. L’éleveur informe le nouveau propriétaire sur la façon de s’occuper du chien. En cas de problème ou de question, il reste un partenaire de confiance à consulter.

Au CBB, les accouplements consanguins ne sont autorisés que jusqu’à un certain degré.

Seul un pedigree fourni par la SCS / FCI garantit à l’acquéreur que l’éleveur fait de l’élevage avec des chiens sélectionnés selon des critères stricts portant sur la santé, le caractère et l'apparence.

 

Nos chiens d’élevage vivent avec la famille. Ils sont promenés régulièrement et fréquentent des cours d’éducation. L’élevage est un loisir pour nos éleveurs. Ils le font avec beaucoup d’amour, de passion, mais également avec beaucoup d'expertise et de connaissances.

 

Des chiots sont encore trop souvent vendus en faisant croire à l’acquéreur qu’ils ont un pedigree, mais que le prix serait supérieur pour l’obtenir ou qu’il s’agit de chiots surnuméraires.  De telles affirmations sont tout bonnement fausses. Chaque chiot issu d’un élevage reconnu par la SCS et contrôlé, et dont les parents ont été sélectionnés est inscrit au Livre des Origines Suisse et obtient automatiquement un pedigree. Peu importe que la nichée soit grande ou petite, voire que le chiot présente des critères d'exclusion à l’élevage.

Un pedigree n'a rien à voir avec le prestige. C’est une preuve d’un élevage sérieux. Le Club suisse du  bouvier bernois s’engage pour l’élevage sérieux !