Organisation

À sa création, le CBB comptait 16 membres. Les activités du club nouvellement formé se déroulaient principalement dans le moyen pays bernois. Seuls quelques chiens étaient inscrits au LOS. Tout était en construction et un aperçu global était facile. Aujourd’hui, le CBB est l’un des plus grand club de race de Suisse. Chaque année, entre 500 et 700 chiots voient le jour. Afin que la race du bouvier bernois ne soit pas seulement maintenue mais qu’elle ne cesse de s’améliorer d’un point de vue de son apparence, de son caractère et sa santé, des mesures d’élevage strictes sont appliquées. Des rencontres régulières et conviviales, ainsi que des échanges d’informations font partie de la vie du Club. Les activités se répartissent sur la Suisse entière. La coopération avec les clubs étrangers pour l’échange de nouvelles connaissances dans le domaine de l’élevage est de plus en plus importante. Afin de remplir de manière optimale cette tâche, le CBB s’est développé, ces dernières années, en un large système administratif comportant diverses commissions. L’organigramme >> et les personnes >> individuelles.

Groupes régionaux

Afin de proposer et mener des activités à travers la Suisse entière, le CBB est divisé en cinq groupes régionaux : Berne, Dürrbach, Suisse orientale, le Groupe Romand et Suisse centrale. C’est dans ces groupes que se déroule la vie du club à proprement parler. On se rencontre dans diverses manifestations et entraînements avec les chiens et on peut entretenir des contacts. Les membres des groupes régionaux appartiennent automatiquement au CBB. Il existe aussi la possibilité de devenir  membre individuel du CBB et ainsi de n’être rattaché à aucun groupe régional. Les groupes régionaux en détail >>

Comité central (CC)

Le Comité central se compose de neuf membres : le / la président(e), le / la secrétaire, le / la président(e) de la Commission d’élevage, le / la caissier (ère), et les cinq président(e) s des groupes régionaux. Il se charge d’appliquer les décisions de l’AD, il coordonne et planifie toutes les activités et conduit l’AD. Le CC se rencontre cinq fois par année pour traiter les affaires courantes.

La Commission d’élevage (CE)

La Commission d’élevage traite toutes les questions en rapport avec l’élevage. Elle se divise en sept départements ayant chacun un(e) responsable : présidence, secrétaire du livre d’élevage, secrétaire, secrétaire de sélection, représentant(e) des juges d’extérieur, représentant(e) des juges de caractère, représentant(e) des contrôleurs de nichées et d’élevage. Trois sélections sont organisées par années. Plus d’informations au sujet de la Commission d’élevage >> et la liste des mâles de saillie >>

Les fonctionnaires

Les fonctionnaires remplissent certaines tâches sans être représentés au Comité central. Il s’agit des disciplines suivantes :

  • Exposition

  • Éducation, formation

  • Relations publiques

  • Responsable des membres

  • Responsable du matériel

  • Récolte et saisie des valeurs d’élevage

  • Organe de recensement des chiots

  • Rédaction Courrier des oursons

  • Responsable du site internet
     

Courrier des oursons / Blässipost

Le Courrier des oursons est l’organe officiel du Club. Toutes les informations officielles et importantes y sont publiées. Sa version en allemand, la Blässipost paraît d’abord tous les trois mois sous la forme d’une brochure autonome entre 1947 et 1956. Elle est gérée par le président de la Commission d’élevage de l’époque, Hans Stadtmann. Dès 1957, elle est intégrée dans le journal officiel de la SCS (Hunde pour sa version allemande et InfoChiens Cynologie romande pour sa version francophone). Elle paraît une fois par mois. Le club publie les mêmes informations dans les deux langues. 
 

Conseillers en élevage et en nichées

En ce moment, le CBB compte huit conseillers en fonction. Leur tâche consiste à contrôler toutes les portées et les élevages et de remplir un formulaire (rapport de contrôle). Les conseillers en élevage et en nichées sont à disposition des nouveaux éleveurs pour les conseillers. Liste des élevages >>
 

Sélections

Pour les trois sélections annuelles, le CBB a à sa disposition trois juges d’extérieur et trois juges de caractère. Ceux-ci sont nommés chaque année par le CC. Pour les expositions en Suisse, on compte onze juges d’extérieur. La formation de juge d’extérieur ou de caractère est exigeante. Le temps de formation pour un juge d’extérieur se situe entre deux et cinq ans. Pour devenir juge de caractère, la formation, avec trois sélections par année, dure minimum trois ans. La formation de juge d’extérieur se termine par un examen imposé par la SCS. Les intéressés qui souhaitent faire leur assessorat doivent être élus par l’AD.

Fonds pour la sauvegarde de la santé

Le Fonds pour la sauvegarde de la santé est éminemment important pour le maintien de la race en bonne santé. Pour de plus amples informations >>

Engagement bénévole

Tous les membres du CBB qui s’engagent dans une tâche travaillent bénévolement. Ils reçoivent à la fin de l’année un petit défraiement pour leur engagement et leurs frais effectifs sont remboursés. Les exigences dans les différents postes sont relativement élevées et le temps investi est énorme. Pour cette raison, il n’est pratiquement pas possible de travailler à 100% à côté d’une fonction au sein du club. Il devient donc aujourd’hui de plus en plus difficile de trouver des personnes engagées et fiables, qui sont prêtes à assumer une tâche exigeante au sein du CBB, ce quasiment à fond perdu.